Chicoutimi, le 2 décembre 2016

Communiqué de presse

Au cœur de notre histoire chicoutimienne

Vous trouverez, à la page suivante, une déclaration, à l’Assemblée nationale,  de madame Mireille Jean, députée de Chicoutimi. Cette déclaration a été prononcée juste avant la période de questions, le 1er décembre 2016.

Je suis très honoré et très fier que mon travail de recherche que constitue mon livre, «Le toponyme Chicoutimi, une histoire inachevée», ait été reconnu. Ce livre se veut une démonstration du caractère exceptionnel du nom Chicoutimi dans le Haut-Saguenay. Ce nom est porteur à plus d’un titre dont celui d’une désignation géographique utilisée depuis des centaines d’années et celui de siège de notre mémoire collective, le site de Chicoutimi ayant accueilli les Amérindiens durant des millénaires, pour être partagé, par la suite, avec les Européens dès 1676.

C’est la raison pour laquelle j’affirme que Chicoutimi est le seul nom approprié pour désigner la nouvelle ville issue des fusions de 2002 dans le Haut-Saguenay. Ce livre a comme objectif d’informer la population sur la valeur toponymique des noms Saguenay et Chicoutimi et d’amener  à s’interroger ceux qui doutent de la prépondérance du nom Chicoutimi sur celui de Saguenay. Il n’est pas trop tard pour corriger la situation.

Résolution de la SHS sur le nom de la ville lors de la fusion
Extrait d’une résolution de la Société historique du Saguenay

Pour ceux qui le préfèrent ou qui veulent en savoir d’avantage avant de se procurer le livre, l’auteur offre des conférences de 30 minutes et de 60 minutes portant sur les parties les plus significatives de cet essai.

Jacques Pelletier, auteur, Éditions Ichkotimi

https://www.facebook.com/EditionsIchkotimi

-30-

 


LE 1er DÉCEMBRE 2016

DÉCLARATION DE MME MIREILLE JEAN, DÉPUTÉE DE CHICOUTIMI

 Jacques Pelletier : au cœur de notre histoire chicoutimienne

Monsieur le Président,

Je tiens à souligner le travail de recherche acharné d’un homme de cœur et d’esprit, Jacques Pelletier. Ingénieur de formation, monsieur Pelletier a toujours été fier citoyen  du Saguenay-Lac-Saint-Jean, mais plus précisément de Chicoutimi. Passionné de notre histoire collective. Au mois de juin dernier, monsieur Pelletier a lancé son essai : Le toponyme : Chicoutimi, une histoire inachevée.

Dans cet essai, on y retrouve plus de 8 ans de travail de recherche dans nos archives nationales, dans l’histoire archéologique de nos racines à Chicoutimi et dans plus de 200 sources dans lesquelles monsieur Pelletier a recueilli son argumentaire de recherche.

En passant de l’occupation de notre territoire par les Amérindiens, par le passage de Jacques Cartier en 1535 et l’histoire des jésuites. Cet essai nous fait découvrir un visage plus profond et plus riche du nom de Chicoutimi. Comme le dit si bien Pierre Gill, éditeur aux éditions : des Premières nations « Quand on partage des connaissances qui ont tendance à s’oublier trop facilement, il faut applaudir ceux qui en ont l’initiative ».

À titre de députée de Chicoutimi, je tiens à saluer le travail de monsieur Pelletier qui nous plonge au cœur de notre histoire collective et nous rappelle pourquoi les gens de Chicoutimi sont si fiers de leurs racines. Je vous invite tous à vous procurer ce document d’archives remarquable, qui vous en apprendra beaucoup sur la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean et du plus beau comté au Québec, Chicoutimi.

Merci, monsieur le Président.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.