Mme Laforest,

https://www.lequotidien.com/2022/05/31/lavenir-de-laluminium-passe-par-elysis-selon-le-ministre-fitzgibbon-3040d02b3a19bcda98025b5c38fca331

Cette déclaration de Fitzgibbon est de la fumisterie. Jamais Rio Tinto n’a même laissé un espoir de voir une usine moderne digne de ce nom (plus de 500 000 Tm/an) s’implanter au Saguenay ou ailleurs au Québec et encore moins avec la technologie Elisys. On nous fait miroiter Elysis alors que ce que Rio a prévu c’est une petite usine de démonstration à Alma. Il est évident que tous les composants de cette technologie seront fabriqués aux États-Unis par la firme qui fournit déjà le consortium pour la recherche.   

Il va falloir se tenir debout. Vous avez raison de dire que ça prend un seul interlocuteur. Cela fait un an que je le répète sur mon site Web. Si on veut une zone d’innovation forte en aluminium cela commence par des usines primaires et secondaires d’importance pour donne de la crédibilité à la région et attirer des entreprises de services et de 3e transformation  qui préfèrent actuellement s’installer ailleurs. Il y a des projets connexes qui ont une signification seulement si on a une structure industrielle forte.

Je vous invite à consulter à nouveau mon site Web et de faire une recherche sur le nom Rio Tinto.

Sincères salutations

 

Jacques Pelletier

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.